mercredi 2 juillet 2014

Un laptop à un euro pour bientôt?

Un modèle initié par les opérateurs téléphoniques

Mon premier téléphone portable (un sorte de grosse brique grise signée Bouygues Telecom) était onéreux à l'achat et s'accompagnait d'un forfait non moins onéreux.
Puis les opérateurs téléphoniques, sans doute soumis à un marché de plus en plus compétitif, firent progressivement évoluer leur modèle vers une approche où le coût du périphérique était absorbé par le prix de l'accès au service. On vit alors surgir des offres où, sous réserve d'engagement longue durée, on offrait un mobile d'entrée de gamme pour un euro symbolique.

La déclinaison sur les smartphones

Le marché des smart phones semble connaître aujourd'hui le même type de mutation avec des périphériques "low-cost" toujours plus puissants associés à des offres longue durée (24 mois en règle générale).

Le "cloud", nouveau champ de bataille

Bref, ce n'est plus le plus le matériel que l'on vent, mais le service et l'accès à celui-ci. Les grands acteurs - Apple, Google, Microsoft et bien d'autres - l'ont bien compris et ont déjà déplacé la ligne de front vers le "cloud".
Google et même allé plus loin, en proposant le ChromeBook, laptop "low-cost" nativement connecté et entièrement conçu autour de son offre de service.


Alors, à quand un laptop à 1€?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire